Vous êtes ici : Accueil > BACCALAUREAT PROFESSIONNEL > BAC PRO COMMERCE > PARTAGE > Un projet à 890 €uros….

Documents joints

Publié : 17 juillet 2013

Un projet à 890 €uros….

Pas donné, certes, mais vos élèves et vous peuvent en tirer tellement de bénéfices.

1. Classe d’entrainement, classe-entreprise, entreprise virtuelle, mini-entreprise ( Entreprendre pour Apprendre, voir également article dans le site) : quel que soit l’intitulé, le but est de mettre en place dans la classe une structure dont le fonctionnement se rapproche de celui-ci d’une entreprise.
Cette structure permet aux élèves de travailler en autonomie, avec des responsabilités, d’avoir un comportement d’entrepreneur et bien sûr d’acquérir des compétences opérationnelles.
Elle se prête bien au référentiel du BEP MRCU (seconde Bac pro Commerce, Vente, Accueil Relations Clients et Usagers) : étude et production de fichiers, documents commerciaux, communication téléphonique et autres activités qui peuvent être déclinées en fonction des besoins de l’entreprise, de la volonté des élèves et de l’enseignant.

Pourquoi à 890 € ? C’est le coût de la solution Éducation proposée par EBP, société basée à Rambouillet (donc, du Made in France !!), solution bénéficiant du label RIP, attribué par le MEN (Reconnu d’Intérêt pédagogique). Cette solution permet pour l’enseignant de bénéficier d’un progiciel de gestion intégrée (PGI), d’une assistance téléphonique et /ou par mail efficace pendant un an et d’une journée de formation effectuée par un formateur EBP.

2. La solution est déployée en réseau sur un serveur déporté, les élèves ont accès au PGI sur les postes clients et réalisent la majorité des activités à partir du PGI. Il suffit de disposer d’un poste serveur ou d’un serveur dédié.
La base de données est donc commune à ensemble de la classe, tout comme en entreprise.

3. Des expériences dans l’Académie :
Des expériences connues ont été effectuées dans l’académie, en particulier par les classes-entreprises encadrées par Gérald Castaing et Frédéric Roche qui ont travaillé en partenariat pendant quelques mois entre Vernon et Forges les Eaux avec respectivement une classe de terminale CAP ECMS et une Seconde bac Pro Commerce.
À Vernon se trouvent les clients de l’entreprise « Culture Vélo » de Forges les eaux. Cette entreprise, comme son nom l’indique, est spécialisée dans la commercialisation de cycles et d’accessoires liés au cycle. Les vendeurs sont répartis par groupe de 2 gèrent chacun un secteur géographique de Nord de la France.
A Forges les Eaux, que font les vendeurs ?
-  les élèves, en situation de vendeurs exploitent le logiciel et réalisent les activités du commerçant.
Le support de base est un catalogue réel ; en l’occurrence le catalogue « Culture Vélo » qui permet d’établir la base articles et fournisseurs.

Et les clients, à Vernon ?
-  Ils sont des particuliers, des associations, des collectivités, des clubs et clients des vendeurs.

Ces activités s’effectuent en groupe de T.P.

Les clients et vendeurs se sont rencontrés et présentés individuellement. Vu la distance, une rencontre physique est difficile, mais le système académique « Open Meetings » permet la rencontre et la présentation à distance.

4. Le prof dans le projet :
-  il est chef d’entreprise et organise les activités physiquement ou par transmission de mails.
-  à noter que la formation de l’enseignant peut être dispensée en partie par le formateur EBP (voir point 1 ci-dessus) et qu’un (formation hybride, mixant présentiel et distanciel est proposée au PAF (Plan Académique de Formation) pour les profs de la filière « Vente » : voir Parcours Pairformance Gestion Commerciale.

5. L’élève dans le projet :
-  Il n’est plus élève mais collaborateur d’une entreprise

6. Et le PGI, dans tout cela ?
-  C’est l’outil central, avec le courrier électronique, qui permet d’organiser la vie de l’entreprise.

7. Pourquoi EBP ?
-  L’interface (Bureau) est intuitive et conçue sur le modèle Windows, ce qui ne déroute pas trop les élèves (même si les menus sont spécifiques).
-  C’est un outil professionnel, fortement implanté sur le marché français, reconnu et exploité par des TPE ou PME.
-  Les bases conçues dans une version 4 ou 5 sont très facilement transférables dans la version supérieure, ce qui n’est pas toujours le cas, chez d’autres éditeurs de PGI.
-  L’éditeur EBP dispose d’un secteur spécifique dédié au monde de l’éducation. Des supports de cours ou d’activités presque clef en main proposés sur le site et des web conférences gratuites auxquelles tout enseignant peut s’inscrire et participer pour s’informer.

Investissement dans l’opération : 890 €

Pour compléter cet article, vous pouvez consulter le diaporama joint qui explique la démarche.
Pour toute information supplémentaire, vous pouvez contacter indifféremment : odile.goy@ac-rouen.fr ; lionel-hen.fontaine@ac-rouen.fr ; gerald.castaing@ac-rouen.fr et frederic.roche@ac-rouen.fr

Nouveau  : le "générateur d’activités" * et les outils complémentaires mis en place dans le cadre de la rénovation du Bac Pro Gestion Administration sont compatibles avec le logiciel EBP et peuvent donc être exploités dans les filières Vente, l’outil étant gratuit et fournit par EBP.
Des informations complémentaires sur l’intégration de ces outils seront fournies, dès la rentrée 2013/2014, par Gérald Castaing, à la suite d’un test effectué dans son établissement. Ces informations, techniques, concerneront surtout les PR Tice, ceux-ci étant chargés des contraintes techniques.

* Le générateur d’activités à l’enseignant permet de créer rapidement des activités pour les élèves, à partir des différents scénarios et informations inclus dans l’outil. Ces activités, individualisées, sont transmises par mail dans la BAL de chaque élève.